Qu’est-ce que la maladie affective bipolaire?

La maladie affective bipolaire est un trouble de l’humeur autrefois connu sous le nom de maniaco-dépression. Chaque personne se veut sujette à des changements d’humeur et connaît la joie et la tristesse. Or, dans le cas de la maladie affective bipolaire, ces changements d’humeur se veulent extrêmes et généralement handicapants. Une personne atteinte de la maladie affective bipolaire alterne entre trois états: un état stable, un état maniaque (ou hypomaniaque) et un état dépressif. Dans le cadre du premier état, la personne bipolaire connaît des variations de l’humeur dits normaux. En effet, celle-ci fait l’expérience de la joie et de la tristesse selon les évènements de sa vie.  En revanche, dans le cadre d’états (hypo)maniaques et dépressifs, la personne bipolaire fait l’expérience de sentiments extrêmes et non liés à son environnement. En phase maniaque, celle-ci peut se sentir énergique, très confiante et mener de front plusieurs projets risqués. En phase dépressive, celle-ci peut se sentir abattue, extrêmement coupable et incapable de remplir ses engagements professionnels et sociaux. Puisque la personne alterne entre trois états distincts (stabilité, (hypo)manie et dépression) et que ces états ont un impact généralement négatif sur sa vie, la maladie affective bipolaire est diagnostiquée.

S’agit-il d’une maladie des temps modernes?

Non. 400 ans avant notre ère, Hippocrates fait référence à la manie et à la mélancolie. Pendant l’empire romain, le physicien Celsus décrit la mélancolie (du Grec melan [noir] et chole [bile]) dans son ouvrage De re medicina. Au milieu de 19e siècle, Jules Falret invente l’expression folie circulaire afin de décrire le trouble dont sont atteints les patients dont l’humeur alterne entre la dépression et la manie. Un peu plus tard, le physicien allemand emploie l’expression cyclothymie afin de décrire ce même trouble. À la fin du 19e siècle, Emil Kraeplin établit une liste de critères toujours employés par les psychiatres aujourd’hui afin de diagnostiquer la maladie affective bipolaire de type I.

Qui en est atteint?

La maladie affective bipolaire est un trouble de l’humeur affectant autant les femmes que les hommes. La maladie se manifeste généralement au début de la vingtaine. Le spectre de la maladie affective bipolaire affecterait de 2,6% à 7,8% de la population (Rihmer et Angst, 2004). Des recherches ont démontré la forte incidence génétique de la maladie. En effet, les chercheurs ont découvert qu’un jumeau identique avait 70% à 90% de chance de souffrir de la maladie affective bipolaire si son jumeau en était atteint. Par conséquent, une personne ayant des antécédents familiaux de dépression, de manie ou d’autres maladies mentales est à risque de développer la maladie affective bipolaire.

Qu’est que la manie et l’hypomanie?

La manie et l’hypomanie sont deux mots pour décrire l’état surexcité d’un patient atteint de la maladie affective bipolaire. L’hypomanie se veut une forme atténuée de la manie. Selon le DSM IV, ouvrage de référence en psychiatrie, les symptômes associés à la manie et à l’hypomanie sont les suivants:

  • une humeur surexcitée ou irritable
  • une diminution des heures de sommeil
  • une augmentation de l’estime de soi
  • un débit accéléré
  • une « envolée d’idées » (flight of ideas)
  • une augmentation des projets (professionnels, académiques, sociaux, etc.)
  • un état distrait marqué
  • un engagement dans des activités agréables risquées

Qu’est-ce que la dépression?

La dépression bipolaire se veut similaire à la dépression unipolaire*. Selon le DSM IV, les symptômes associés à la dépression bipolaire sont les suivants:

  • une humeur déprimée
  • une absence de plaisir à effectuer des activités autrefois plaisantes
  • une perte ou un gain de poids
  • une l’insomnie ou une hypersomnie
  • une fatigue et une perte d’énergie persistantes
  • un sentiment d’inutilité ou de culpabilité
  • une faible concentration
  • des pensées récurrentes morbides

Il est à souligner que tous les symptômes ne se manifestent pas tous en même temps et que chaque personne atteinte de la maladie bipolaire présente une combinaison singulière de symptômes.

* Si vous pensez être atteint(e) de dépression, n’hésitez pas à consulter le site www.ladepressionfaitmal.ca.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: