Je suis séduisante, riche, intelligente. Voilà ce que pense une personne bipolaire en (hypo)manie. Un épisode maniaque se veut un épisode où l’humeur est très exaltée ou très irritable. Lorsqu’une personne vit la manie, celle-ci voit son jugement affecté; son mantra devient sex, drug, et rock ‘n roll.

Dans ces moments-là, j’ai envie d’étudier la médecine, d’aller en Arabie Saoudite pour y faire du tourisme, de me teindre les cheveux en blond platine. En hypomanie, je deviens notamment hypersexualisée. Par le passé, j’ai eu trois amants différents dans la même semaine et j’ai passé les douanes israéliennes après avoir été en Iran pour rejoindre un autre amant métaphysique à Istanbul.

Si j’avais suivi tous mes désirs en phases maniaques, j’aurai eu de la chirurgie plastique, un tatouage sur tout le bras gauche, du maquillage permanent. Je retrouve régulièrement chez moi des éclats de mes phases précédentes: talons hauts de 10 centimètres, robe de soirée et inévitablement des factures. On avait l’impression que tout allait bien. On devenait sûre de nous, trop sûre de nous. Aujourd’hui, j’ignore ce qui m’a arrêtée.

Heureusement, il y a des bons côtés à la manie: la créativité. Dans ces phases, nous avons l’énergie, l’assurance de créer et surtout, l’inspiration. Voilà comment j’ai lancé ce blogue: dans une période d’intense exaltation. Le lien entre créativité et « folie » se veut bien documenté: à cet effet, les ouvrages du psychiatre Nassir Ghaemi et de la psychologue Kay Jamison Redfield sont à lire, respectivement, A First-Rate Madness et Touched with Fire. À l’été 2010, je notais, en parlant de moi:

Elle se savait vivante; vivante de tous ces instants où elle ne demandait rien d’autre à la vie, ou elle aurait pu mourir sans regrets. Elle jeta un coup d’œil au marque-page posé à sa droite probablement anxieux à l’idée se se retrouver encerclé par tant de mots, de poésie, de moments bittersweet. Elle se sentie réconfortée à la vue de ce proverbe : « verba volant. Scripta manent. » Elle vivait sa vie selon ces pensées, cette émotion.

De nombreuses réussites personnelles se veulent réalisées sous l’impulsion de l’hypomanie (je fais référence ici à l’hypomanie, puisque la manie est plus souvent qu’autrement, handicapante). Avec l’énergie de celle-ci, j’ai réussi à maintenir une moyenne académique enviable de 96% au collégial. À l’université, mes nuits sans sommeil ont déclenché des épisodes maniaques lesquels m’ont permis d’absorber la matière en deux nuits. À la clinique que je fréquentais, j’ai côtoyée une avocate qui lors de son départ de la firme a été remplacée par trois employés. Trois employés arrivaient à réaliser le travail que seule elle seule exécutait.

Ce qui est intéressant, c’est que des projets emballants pour une personne dite en santé peuvent déclencher, chez la personne atteinte de la maladie affective bipolaire, des épisodes maniaques:

Can something be too exciting?

Have you ever been involved in a relationship or a project that completely engulfs your mind, body, and soul? You feel like you’re walking 3 feet above the pavement. You stop watching the clock. Movement and thought are effortless. These moments in life can be most exhilarating, but if you have a susceptibility to bipolar disorder, they can also be dangerous. During these periods of blissful obsession, you may believe you need less sleep. Perhaps you decide to skip a meal or two and chug a little more caffeine to stay awake. Your heightened sense can eventually become too high, last too long, and drive you into a full-blown manic state, which leads to an inevitable crash. – Candida Fink, Bipolar Disorder for Dummies

En revanche si ces épisodes maniaques sont attirants, ils sont aussi tout aussi dangereux: ils mènent inévitablement à la dépression. Comme quoi, pour connaître le paradis, il faut aussi connaître l’enfer. Dans tous les cas, si j’en avais le choix, je n’offrirai à personne ma maladie: je préfère voyager des entrailles de la terre aux confins du ciel.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: