the-kiss-1908(1).jpg!Blog (1)
the-kiss-1908(1).jpg!Blog (1)

Je veux me marier. Une, deux, trois, quatre fois. Je veux avoir des enfants avec des pères différents. Je veux adopter. Je songe à me faire inséminer artificiellement.

Le couple m’ennuie. La normalité aussi. Comme I. l’a souligné, je suis une fille complètement déstructurée par son époque.

Lorsque je lis sur la maladie affective bipolaire, je réfléchis à son impact sur ma vie, sur cette vie à peine vécue, qui bien trop tôt devra se terminer, mais que non, je ne dois pas y penser parce que oui, il me reste mille chemins à parcourir, mille terres à découvrir, mille corps auprès desquels m’alanguir.

La maladie envahit mon corps et mon âme. Voilà pourquoi je tombe amoureuse si facilement. Voilà pourquoi je m’éprends de deux personnes en même temps. Voilà pourquoi je suis en perpétuelle fuite vers l’avant.

* * *

La vie de couple avec une personne bipolaire se veut difficile. En effet,

[les] bipolaires sont particulièrement exposés aux enthousiasmes sentimentaux et érotiques ; les coups de foudre les guettent. Contrairement aux schizophrènes qui se marient rarement, les bipolaires se marient beaucoup plus souvent que la population générale. Aussi divorcent-ils trois fois plus souvent. – Pr Marc-Louis Bourgeois, Manie et dépression

Une personne bipolaire est une personne par définition instable. Celle-ci sait voler haut. Or, la chute, après avoir brûlé ses ailes, si elle n’est pas mortelle, laisse le corps fracturé et l’âme inconsolable.

J’ai entamé depuis peu une nouvelle relation avec Y. Cette fois-ci, j’ai décidé de faire les choses différemment. J’en ai marre de ces amours jetables. J’ai décidé d’embrasser une relation ouverte. Une relation où mon instabilité ne menacera pas un cadre trop rigide: celui du couple.

Cette idée, je l’avais depuis un an déjà. Cette idée de non-exclusivité assumée, d’amours multiples, de fidélité alternative. Pour me guider, il y a la lecture de The Ethical Slut de Dossie Easton, un ouvrage sur les relations polyamoureuses.

La fin reste à écrire. Que Dieu me protège.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: