Il y a de ces jours où on a la chienne, mais ça n’a rien à voir avec la maladie affective bipolaire.

On a la chienne parce qu’on stalk subrepticement un jeune professeur de littérature française à McGill et on a peur qu’il retrace notre adresse IP.

Pourquoi stalker Alain Farah? Parce qu’on a lu Pourquoi Bologne pis qu’on a été soufflée par ce mélange d’autofiction et de science-fiction. L’histoire est la suivante:

Un écrivain dédoublé entre deux époques ne se sent bien dans aucune. Nous sommes à McGill en 1962 et en 2012, en même temps. Mais le problème est ailleurs : sur le campus, un psychiatre se livre à des expériences de déprogrammation sur ses patients.

C’est que le professeur Farah et moi avons plusieurs points en commun. À commencer par notre lecture compulsive du DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), la bible des psychiatres. Autrement, nous sommes – de ce que je connais de son goût pour les femmes – hétérosexuels. Nous sommes donc compatibles.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai commencé à parler d’Alain Farah dans deux billets précédents (ici et ). Si vous me suivez sur Facebook, alors vous vous êtes déjà rendu compte que je suis obsédée par cet homme. Une citation de lui, « La littérature n’arrive pas à la cheville de la vie. », me procure un orgasme métaphysique. J’en ai été tellement émue que j’en ai brûlé mon riz au lait (ce qui veut dire que j’en ai pour deux jours à frotter une casserole).

Depuis que j’ai commencé à le lire, je me dis que ça y est, oui, je serai écrivaine. Une écrivaine peu douée pour les tâches ménagères certes, mais une écrivaine. Pas tout de suite, mais dans dix ans. C’est que pour écrire, il faut avoir vécu. Pour avoir vécu, il faut avoir aimé un prof de littérature française à McGill.

D’ici là, je me prépare tant bien que mal à rencontrer le professeur Farah (parce que vous savez, il va me retracer, ce n’est qu’une question de temps). Et là, je serai confronté à la vérité: n’est pas écrivain qui veut. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: